La performance


L’indice CAC 40

Comme les semaines précédentes, les profit-warning ont continué de pleuvoir sur la cote parisienne. L’annonce surprise de la baisse de taux de 0,25 % de la BCE et la dégradation de la note de la France par Standard & Poors. Après les succès des introductions de BLUE SOLUTIONS et NUMERICABLE, il va falloir se réintéresser aux titres qui souhaiteront se faire coter en bourse. Je vais rester à l’écart de l’introduction de la valeur IMPLANET, spécialiste des implants orthopédiques qui m’apparait bien trop chère en terme de VE/CA par rapport à ma préférée du secteur MEDICREA (j’y reviens plus bas à cause de sa configuration graphique) ou à VEXIM. Quant à la valorisation de TWITER aux US, c’est du grand n’importe quoi mais on est habitué avec les valeurs médiatiques US. Les raisons du succès de cette introduction en bourse sont multiples. Certains gérants ont été obligés de rentrer la valeur en portefeuille. En effet, les fonds qu’ils gèrent sont indexés sur des indices technos US et quand un titre comme TWITTER rentre ou s’apprête à rentrer dans cet indice, les gérants se doivent d’avoir du TWITTER en portif afin que ce dernier soit à l’image de l’indice. Il y a aussi l’effet mode : imaginer que le titre cartonne et que certains fonds n’aient pas le fameux TWITTER en portefeuille … les gérants risquent de passer pour des branques ….il y a donc aussi l’effet mouton. L’introduction de FACEBOOK avait aussi été un succès …sauf que quelques mois plus tard, le titre avait abandonné 50%. Le titre cote actuellement près de ses plus hauts-historiques.


Le titre

Par rapport aux publications de la semaine dernière : HI-MEDIA est mal aimée du marché. Les raisons sont multiples et sont surtout liées au management qui tient rarement ses promesses et qui s’octroie régulièrement des titres gratis. Je trouve néanmoins la sanction sur le titre excessive suite à la publication de son T3. On continuera de suivre cette valeur qui a retrouvé son support des 1,8 (avec la formation d’un doji et marteau) et sur l’oblique baissière CMT sur laquelle elle pourrait reprendre appui.

Les résultats de VALLOUREC ne sont pas si mal, la marge remonte. Cela n’a visiblement pas suffi au marché.
On continuera de suivre de très près les valeurs PLASTIVALOIRE et MGI COUTIER. Il va falloir s’intéresser de près à la valeur VEOLIA ENVIRONNEMENT suite aux résultats à 9 mois de bonne qualité.
Le journal Investir en remet une couche ce week-end sur la possible introduction d’une partie du capital de MAPPY filiale de SOLOCAL.
Cela permettrait à cette dernière de se désendetter et d’éloigner une augmentation de capital.

La rythme des publications des CA du T3 ne ralentira pas cette semaine et concernera surtout les petites et moyennes capitalisations. Il y a de nombreux communiqués qui vont m’intéresser. Dans l’ensemble, je n’ai aucune idée de la teneur des publications à venir à quelques exceptions près. Je m’attends à de la spéculation sur les titres ci-dessous les jours précédant leurs publications: - PRODWARE (publication prévue pour le mercredi 13 novembre) toujours sous-évaluée et qui devrait annoncer mercredi, une croissance largement supérieure au marché) - AKKA TECHNOLOGIE (publication prévue pour le mercredi 13 novembre), j’y reviens plus bas. - AVANQUEST SOFTWARE (pub. pour le 14 novembre) dont le dernier point concernant le CA avait été apprécié par le marché. Ce titre demeure cependant bien trop cher au regard de ses piètres performances opérationnelles. - ACTIA GROUP, équipementier auto en retard dans la valorisation (pub. pour le 15 novembre) - MPI société d’exploration pétrolière bradée (pub. pour le 15 novembre) Je vais suivre avec beaucoup d’attention les communiqués de GROUPE FLO, TOUAX, DELTA PLUS GROUP, PARROT et JACQUET METAL. Du côté des foncières, les publications des décotées PAREF, IMMOBILIER DASSAULT retiendront toute mon attention. Je m’attends à de grosses pertes concernant le RN S1 de ZUBLIN IMMOBILIERE, je surveillerai néanmoins d’éventuels signes d’éclaircie dans leur communiqué.

J’ai parcouru plus de 300 graphiques ce week-end et j’ai vu peu de choses intéressantes. De nombreux titres sont en consolidation, j’ai détecté peu de valeurs en voie d’explosion. Quand je regarde le graphique du titre ACTIA GROUP, je me dis que le titre est prêt à exploser. Ci-dessous, le graphique sur 5 mois :
Les volumes sont en augmentation et le couvercle des 1,88 a de plus en plus de mal à contenir les acheteurs. Cette résistance majeure était parvenue à contenir les assauts des haussiers en mars 2012. Si ces niveaux cassaient, on risque d’assister à une belle accélération haussière jusqu’au 2,13-2,15 voire les 2,33-2,35. Mon feeling me dit que les 1,88 vont voler en éclat dans les prochains jours lors de la spéculation qui devrait secouer le titre en attendant le T3 de vendredi. Une de mes fortes convictions pour cette semaine.